13/11/2004

321.



C’est un monde un peu fou qui revend ses frontières
C’est un monde un peu dingue qu’on prendrait pour la terre
Quatre murs, une scène à s’y crever le cœur
Le soleil n’a d’aubaine que par un projecteur
Et à chanter l’amour la lumière nous dépasse
Nous voilà troubadour contre nos vies de passes
Et les rires et la bière s’y mélangent tendrement
C’est un monde un peu dingue qui te prend par la taille
J’aimerais t’y rencontrer on boira l’même vin
Avec la liberté qui nous dit à demain
On n’noie pas nos espoirs dans la soie du système
On est là on va faire le rendez-vous des vivants



17:36 Écrit par Badwoman | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

... Très très beau

Écrit par : Marco | 13/11/2004

Colayne C'est le texte le plus troublant que j'ai lu depuis un bon moment!
Si ça continue je vais t'éditer!!!!!!
:-)

Écrit par : Colayne | 14/11/2004

°°°° Superbe texte...

Écrit par : Neige | 14/11/2004

Pour le vin Je prendrai un Mercurey, ça te va ?

Écrit par : Nola | 15/11/2004

un monde qui te prends par la taille... splendide

Écrit par : fun. | 15/11/2004

.... Ooooh...Joli....Bad' revient en force... :)

Écrit par : promethee | 16/11/2004

Les commentaires sont fermés.