16/10/2004

304.


Je t’ai écouté,
Tu avais besoin de parler.
J’ai essayé de ne pas te bombarder de conseils ni d’idées,et je ne me suis pas sentie obligée de régler tes difficultés.
Je n’ai pas essayé de te distraire ou de t’amuser, car tu aurais pu croire que je ne comprenais pas l’importance de ce qui vivait en toi.
Je ne t’ai pas jugé ni blâmé.
Si tu avais besoin de te raconter, c’était simplement pour te libérer.
J’ai essayé de ne pas interpréter ni analyser, tu te serais senti manipulé et incompris.
Cela n’a pas été facile de ne pas t’interrompre pour te questionner et ne pas forcer ton domaine caché, toi seul savait jusqu’où tu pouvais et voulais aller.
J’ai respecté tes silences qui te font cheminer, je me suis bien gardée de les briser, car c’est par eux que bien souvent, tu peux t’éclairer.
Je t’ai écouté,
Alors maintenant avec tendresse et disponibilité,
A ton tour, tu pourras m’écouter.

01:45 Écrit par Badwoman | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

t'écouter... te lire, te découvrir et peut-être panser

Écrit par : untel | 16/10/2004

Hello Untel, Bonne nuit à toi

Écrit par : Bad' | 16/10/2004

... Tous les bienfaits d'une oreille attentive.
Pouvoir parler sans être jugé.

Écrit par : Anaïde | 16/10/2004

Mais tu sais très bien Qu'il à toujours été disponible pour t'écouter ...

Écrit par : Nola | 18/10/2004

Les commentaires sont fermés.