27/06/2004

243.







Deux personnes seules marchent sur une route
Sans jamais se croiser, sans jamais se rencontrer
Ils errent vers leur destin, la solitude est leur quotidien
Leur innocence s'appelle demain.







13:09 Écrit par Badwoman | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

... J'aime bien ton texte, mais tu sais, quelquefois, les chemins se croisent, se rencontrent, pas de la manière dont on le pense ... non, d'une autre manière ...

Écrit par : Nola | 27/06/2004

7.000.000.000 On est presque 7.000.000.000 à marcher seul dans les rues... Mais certains se rencontreront un jour...

Écrit par : Strano | 27/06/2004

Si bien sensemble Texte et photo magnifique !

Écrit par : Imagin'Elle | 27/06/2004

Bonsoir Bad' Asseyons nous sur le sol ...
et racontons nous de tristes histoires sur la mort des Rois....

Écrit par : keone | 27/06/2004

.. L'intemporel.....Nola.......

Strano-> c'est sûrement parcequ'il y en a trop que bcp restent seuls ?

Elle-> Merci, bonne soirée à toi

Keone-> j'en connais de ces histoires, comme celle d'un roi fou de n'avoir pu dire " je t'aime "

Écrit par : Bad' | 27/06/2004

C'est brel et... c'est "je te raconterai l'histoire de ce roi fou de n'avoir pas pu te rencontrer"

Écrit par : iso | 27/06/2004

.... "Je t'offrirais des perles de pluies venues d'un pays, où il ne pleut pas".
J'ai toujours aimé cette phrase ...

Écrit par : Nola | 28/06/2004

Les commentaires sont fermés.